Pour ou contre les sachets nutritifs pour vos fleurs ?

Pour ou contre les sachets nutritifs pour vos fleurs ?

Dans un précédent article, je vous avais expliqué comment conserver plus longtemps vos bouquets , mais je vous avais laissé sur votre faim. Nous avions vu plusieurs moyens pour garder dans de bonnes conditions vos bouquets, mais j’avais volontairement laissé de côté la question des sachets nutritifs pour vos fleurs. Vous savez, celui que votre fleuriste vous donne parfois avec votre bouquet ? Cela valait bien un article, et d’autant plus que, grâce à Chrysal, j’ai pu faire une expérience qui devrait vous intéresser !

 

Nourrir vos fleurs et maintenir une eau propre

Rappelez-vous vos cours de sciences du collège. Pour vivre, un végétal a besoin de lumière, d’eau, de CO2 et de nutriments. Il puise ces derniers dans la terre. Vous voyez où je veux en venir ? Oui, la fleur coupée est donc privée de ces éléments nutritifs. On va donc les lui apporter grâce à des solutions qui se diluent dans l’eau. Les sachets nutritifs ont souvent d’autres fonctions complémentaires. Par exemple, concernant les sachets Chrysal, en plus de « nourrir vos fleurs », ils permettent de stimuler l’absorption de l’eau et régulent le pH de l’eau. Ainsi, vos bouquets durent plus longtemps, vos fleurs s’épanouissent correctement et l’eau du vase se dégrade beaucoup moins vite. Pour ma part, je vois plusieurs avantages au maintien d’une eau la plus limpide possible : un intérêt esthétique, une réduction des bactéries qui accélèrent la détérioration de vos fleurs, un vase moins « eurk » à nettoyer après.

statice

 

Comment utiliser ces solutions nutritives ?

Il existe différentes sortes de produits. Pour un résultat optimal, ceux-ci peuvent – et idéalement devraient- être utilisés sur toute la durée de vie de la fleur. Donc, on va retrouver des produits pour les horticulteurs (après la récolte), pour les intermédiaires (transport des fleurs et conservation chez votre fleuriste)  et bien sûr pour vous les consommateurs.

sachets nutritifs

Je vais surtout vous parler de ce qui va vous intéresser : les produits pour vos fleurs une fois ramenées à la maison, ceux que vous êtes susceptibles d’utiliser. Ceux-ci peuvent se présenter sous forme de poudres ou de liquides et ils peuvent être universels ou spécifiques à une variété de fleurs (roses, bulbeuses, lilas, mimosa, etc.).

Ils sont très simples d’utilisation. Vous remplissez votre vase et, pour un litre d’eau, vous versez un sachet.  Vous mélangez et vous n’avez plus qu’à placer vos fleurs dans votre vase !

Il vous arrivera de temps en temps de trouver un sachet de solution nutritive agrafé à votre bouquet. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à demander à votre fleuriste, il se peut qu’il en ait … ou à défaut cela pourrait l’inciter à en fournir à l’avenir. Et si vous n’êtes pas convaincu, je vous propose un petit test réalisé en partenariat avec Chrysal !

 

Le test ! Les produits Chrysal au banc d’essai

Lorsque j’étais en formation à l’Ecole des fleuristes de Paris, un commercial de chez Chrysal nous avait rencontrés. Je sais ce que vous allez penser « ah ouai, ils démarchent direct dans l’école ! ». Si pour quelques commerciaux que nous avons rencontrés c’était effectivement mon ressenti, pour Chrysal c’était différent (si si !). On  avait eu droit à une présentation très claire et sans enfumage… même avec certaines questions sensibles (coût, impact sur l’environnement, etc.). J’avais donc gardé une bonne image de cette marque et j’ai donc décidé de me rapprocher d’eux à l’occasion de cet article. Sans hésiter, Chrysal a accepté de se prêter au jeu du test produit. C’était déjà bon signe, celui de la confiance en ses produits. J’ai donc reçu un colis comprenant un produit professionnel et des sachets destinés aux consommateurs. Chrysal m’a fourni par ailleurs une grille pour conduire et évaluer de façon très objective le test.

chrysal

Concernant le produit professionnel (Chrysal Professional 2 – transport and display) rien à redire ! L’eau de mes seaux est restée plus propre et mes fleurs ont très bien tenu malgré une période de forte chaleur.

Et pour les sachets de produits nutritifs … eh bien voici le test en image ! Grâce à la grille fournie par Chrysal, chaque jour j’ai pu évaluer l’état des fleurs, des tiges, des feuilles et de l’eau.

NB : vous constaterez que l’éclairage des photos est très variable, désolée, mais ce mois d’aout a été très variable au niveau de la météo et de l’ensoleillement ! Et j’ai tout de même voulu prendre mes photos à horaire fixe.

 

  •  1er test, le classique avec des roses

Au début, dans les deux vases mes roses se sont épanouies de la même façon. Mais, si je ne notais pas de différences particulières à ce niveau, dès J+3 j’ai commencé à observer que l’eau du vase non traité était moins claire. A J+4 je me suis rendue compte que les roses du vase non traité avaient cessé de s’épanouir : les pétales extérieurs s’étaient ouverts, alors que les autres restaient refermés au centre. Les roses du vase traité ont par contre continué de bien s’épanouir et de s’ouvrir correctement ! Belle surprise. Cela s’est accentué au fil des jours. A J+8, toutes les fleurs du vase non traité étaient fanées, une partie des feuilles jaunie et l’état de l’eau mauvais. On notera que les pétales sont restés refermés sur eux-mêmes. Pour le vase avec le produit Chrysal,  une rose était fanée, les autres seulement flétries mais encore belles. Les feuilles étaient encore bien. Néanmoins pour l’eau, le résultat était à peu près similaire à l’autre vase.

J1 : le vase traité à gauche, le vase non traité à droite
J4 : les roses à gauche se sont correctement ouvertes contrairement à droite
J8 : la différence est flagrante !

 

  • 2nd test des sachets nutritifs avec un bouquet de cinq dahlias, du statice et des reines marguerites

Les dahlias sont malheureusement assez éphémères… Mais pour autant, il serait dommage de ne pas profiter de leurs belles fleurs généreuses.  Ici, dès J+1 on pouvait observer un très léger flétrissement des pétales extérieurs (très léger mais tout de même). A J+2, l’ensemble des fleurs étaient flétries sur un tiers des pétales alors que pour le vase avec le Chrysal, les dahlias étaient intacts. Toujours à J+2, j’ai constaté que l’eau non traitée était moins claire … le lendemain elle était vraiment trouble, contrairement à l’eau de l’autre vase. A J+4,  4 dahlias étaient fanés et le 5ème flétri pour le vase non traité. Pour l’autre bouquet, seulement deux dahlias étaient flétris, les autres se portaient bien.  A ce même moment j’avais d’un côté une eau sale et une eau qui commençait seulement à se troubler. A J+5, 4 dahlias du vase non traité étaient fanés, le 5ème flétri … il était temps de jeter le bouquet !!! Pour l’autre vase, l’ensemble des dahlias étaient flétris.

Conclusion : test satisfaisant ! Le sachet nutritif Chrysal a bien ralenti la fanaison et l’eau est restée plus limpide plus longtemps. 

J1 : à droite le vase traité, à gauche celui sans solution nutritive
J 5 : … à gauche ça va, à droite c’est poubelle ! (et l’eau, n’en parlons pas)

En bref …

Bon vous l’aurez compris, ces produits ont vraiment un impact sur le maintien de vos bouquets. Pour information, je suis aussi assez fan du Chrysal Professional Glory. Ce produit n’était pas concerné par le test, mais je vous le cite tout de même car je l’utilise à chaque fois que je fais des montages floraux (couronnes, boutonnières, bijoux, etc.). Il limite l’évaporation de l’eau, ce qui est très utile pour les fleurs coupées sans eau. A avoir dans ses placards lorsque l’on fait de l’art floral !

 

J’espère que cet article vous aura intéressé. J’ai essayé de ne pas vous perdre dans des détails techniques et de rester au maximum factuelle car c’est ainsi qu’on est le plus objectif. Si vous aussi vous souhaitez tester les solutions nutritives Chrysal, alors rendez-vous sur ma page Facebook ! Je vous y propose un concours pour gagner des sachets !

 

Share Button

2 réactions au sujet de « Pour ou contre les sachets nutritifs pour vos fleurs ? »

    1. Merci Nathalie 🙂
      C’est vrai que par le passé j’avais déjà utilisé ponctuellement ces sachets mais à chaque fois je me demandais si ça marchait vraiment … si sans ça, ça n’aurait pas tenu aussi bien.
      Du coup là je me suis vraiment rendu compte de leur degré d’efficacité. Ca ne fera pas tenir un bouquet pendant un mois (!)mais ça rallonge quand même !
      bon week-end 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 4 =

CGU