Des artistes et des fleurs

Des artistes et des fleurs

Les fleurs sont une source intarissable d’inspiration. Un bourgeon au vert tendre. Une rose en bouton. Un cerisier en fleur. Une tulipe arrivée à maturité, dont les pétales sont sur le point de se détacher…
Bon nombre d’artistes s’en inspirent. Alors je vous invite aujourd’hui à découvrir quelques artistes qui, au-delà de représenter les fleurs, les ont totalement intégrées à leur art.

Jon Shireman, ou les fleurs  brisées

 

des artistes et des fleursdes artistes et des fleurs Copyright: Jon Shireman

Étonnant n’est-ce pas ?  Je me demandais bien comment ce photographe pouvait obtenir de tels éclats de fleurs. Pour avoir ce résultat, il a en fait trempé ses fleurs dans de l’azote afin de les geler, puis il les a brisées. Je trouve l’effet surprenant ! Et si vous alliez jeter un oeil sur son site ? c’est par ici

 

Les fleurs sous rayon X de Bryan Whitney Hugh Turvey

des artistes et des fleurs

Copyright: Bryan Whitney et Hugh Turvey

L’un américain, l’autre anglais. Ils ont eu l’idée de combiner les fleurs et les technologies en utilisant les rayons X. L’idée est d’aller au-delà de l’enveloppe extérieure, de voir les choses avec un nouvel angle, en profondeur. On a ainsi un jeu de transparence par lequel ces deux artistes révèlent « l’ossature » des fleurs. Et si ce duo vous intrigue, cliquez là ! 😉 

 

Les SomeFlowerGirls de Meredith Wing

des artistes et des fleurs

Copyright: Meredith Wing

Et je termine avec celle dont je ne me lasse pas de regarder les œuvres : Meredith Wing ! Coloré et poétique ! Aucun doute que sa formation en design de mode l’a inspiré dans la réalisation de ses femmes fleurs. Ceci est une mise en bouche, donc rendez-vous sur son site pour plein d’autres réalisations ! 

 

Cette sélection est bien sûr très arbitraire. Mais peut-être avez-vous vous aussi en tête des artistes qui détournent les fleurs, les intègrent dans leurs œuvres ? Alors partagez donc 😉

 

Share Button

5 réactions au sujet de « Des artistes et des fleurs »

  1. Merci de m’avoir fait découvrir M. Wing. Quelle poésie!Votre article évoque pour ma part Guiseppe ARCIMBOLDO, peintre italien de la Renaissance, redécouvert par les surréalistes , qui peignait ses célèbres têtes anthropomorphes. Je pense s’agissant des fleurs, au tableau « fleur » (1591).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1

CGU